Édition 2019

Programmation

TOURISME INNOVANT
COMMUNAUTÉS INTELLIGENTES

Voir d'autres salles

9h00-9h45

Ludification des espaces

Christine Hersberger, Valérie St-Jean

Nous entendons beaucoup parler de la ludification des espaces, mais comment concrètement peut-on utiliser la technologie pour non seulement mettre en valeur un lieu, mais connecter les gens entre eux et avec l’environnement qui les entoure? Notre présentation consistera à expliquer la démarche de création d’un outil numérique visant la découverte des parcs nationaux du Québec par la ludification dont le lancement aura lieu à l’été 2019. Outre le dévoilement de l’outil, la présentation portera sur les particularités, défis et enjeux d’un partenariat entre deux organisations distinctes et mettra en lumière l’importance de la valeur ajoutée d’une expérience numérique en contexte de pleine nature.

Christine Hersberger
Conseillère en développement de produits - Sépaq

Christine Hersberger veille aux tendances de l’industrie touristique et analyse leur potentiel de réalisation sur les territoires de la Sépaq. Elle est comptable en management de formation et cumule treize années à titre de gestionnaire et propriétaire d’une entreprise touristique. Outre ses fonctions actuelles, elle est candidate à la maîtrise en sciences géographiques de l’Université Laval et membre de la Chaire de recherche attractivité et innovation Québec-Charlevoix.

Valérie St-Jean
Présidente - 4éléments

Diplômée avec honneur de la Cité collégiale, Valérie a poursuivi ses études à l’Université d’Ottawa en communication, avec mineur en administration des affaires. Ses bonnes notes académiques lui ont valu la médaille du Gouverneur général en plus de nombreuses bourses d’études. Passionnée par la technologie et les interactions humaines, Valérie a créé 4elements, une entreprise qui produit des spectacles et des installations interactives en plaçant le spectateur au cœur de l’expérience. Elle travaille sans relâche pour réaliser des projets qui permettront à ses clients de créer des expériences uniques qui susciteront plaisir et émotion. Son leadership éprouvé lui permet de rassembler l’équipe de 4elements autour de projets d’envergure uniques.

Chez 4elements, Valérie est responsable de la gestion de l’entreprise, du développement de marchés ainsi que des relations externes. Depuis la dernière année, l’entreprise a été sélectionnée dans deux incubateurs, soit le MTLab, un incubateur en culture tourisme et divertissement, et au Centech qui propulse les entreprises technologiques. De plus, l’entreprise a obtenu du financement du Fond des médias du Canada, de la BDC et de PME Montréal pour réaliser un projet qui viendra combiner jeu, interactivité et divertissement.

 

9h45-10h15

Pause
10h15-11h00

Appropriation de données par une organisation territoriale et transfert de connaissances en tourisme

Laurent Bourdeau, Laurence Bessone

Les organisations responsables d’une destination touristique recueillent moult données sur les visiteurs de leur région. Cependant, ces données ne sont pas toujours utilisées de façon efficiente ou à des fins de prises de décision. Qui plus est, ces organisations doivent développer un territoire touristique composé de petites entreprises ne possédant pas les ressources financières ou les connaissances pour utiliser ces mêmes données.

Afin de répondre aux besoins d’une organisation touristique responsable d’une destination, le développement d’un partenariat avec la communauté universitaire apparaît comme une avenue innovante. La Chaire de recherche en partenariat sur l’attractivité et l’innovation en tourisme de l’Université Laval et l’Association touristique régionale de Charlevoix, Tourisme Charlevoix, présentent un projet de transfert de connaissances visant à identifier le portrait des touristes qui visitent cette destination. Ce projet vise non seulement à développer un outil cartographique et des indicateurs de performance pour Tourisme Charlevoix, mais aussi à permettre à une petite organisation touristique de s’approprier les connaissances dans sa prise de décision. L’outil de collecte, d’analyse cartographique et d’utilisation des données est développé à partir des données recueillies dans les lieux d’accueil et de renseignements touristiques de Charlevoix.

Laurent Bourdeau
Professeur titulaire - Université Laval

Laurent Bourdeau, Ph.D. est professeur de marketing au département de géographie de l’Université Laval et titulaire de la Chaire de recherche en partenariat sur l’attractivité et l’innovation en tourisme (Québec et Charlevoix). Cette chaire vise à contribuer au développement de la recherche sur l’attractivité touristique de Québec et de Charlevoix, tout en favorisant l’innovation des produits et des pratiques des organisations touristiques. Laurent Bourdeau possède une vaste expérience dans la gestion d’équipe de recherche et de collaboration avec diverses équipes sur le plan international, notamment en matière de recherche, mais aussi de conférences ou d’ateliers internationaux. Depuis 2007, il est membre du réseau UNITWIN – UNESCO « Culture, tourisme, développement durable ».

Laurence Bessone
Chargée de projets - connaissances stratégiques/main-d'oeuvre touristique

Diplômée du baccalauréat en gestion du tourisme et de l’hôtellerie de l’ESG-UQÀM et de l’ITHQ, Laurence Bessone travaille dans l’industrie touristique depuis son entrée sur le marché du travail. Immédiatement après la fin de ses études, elle a gravité dans l’univers de l’hôtellerie urbaine à Montréal et en Nouvelle-Zélande. Laurence Bessone évolue actuellement au sein de Tourisme Charlevoix et a ainsi l’honneur de participer à la promotion et au développement de sa région natale. Ayant précédemment occupé un rôle au sein du département marketing, elle exerce maintenant la fonction de Chargée de projets – connaissances stratégiques/main-d’œuvre touristique.

11h00-11h15

Pause
11h15-12h00

Cas du musée Boréalis : réaliser soi-même une expérience interactive

Isabelle Lopez, Romain Nombret

Les touristes cherchent aujourd’hui à vivre des Wow. Les musées et les attractions touristiques subissent une pression très forte pour créer des expériences de plus en plus riches, et pour les renouveler fréquemment.

Pour une PME, créer une expérience interactive, c’est compliqué et ça coûte un bras?

Pas nécessairement.

Avec son produit, Isabelle Lopez invite les organisations culturelles et touristiques à plutôt développer *elles-mêmes* les expériences multimédias et interactives qu’elles proposent à leurs visiteurs. Et même de les adapter en continu, selon les besoins et les contextes.

Dans cette conférence à deux têtes, Romain Nombret racontera l’expérience que l’équipe du musée Boréalis a créée en utilisant la plateforme de MySmartJourney. Il partagera leurs apprentissages et les conditions de réussite d’un projet technologique :

1- La volonté d’investir dans le contenu et pas seulement dans une technologie qui en met plein la vue;

2- L’importance de s’intéresser à des technologies prêtes à l’emploi;

3- Une approche itérative avec des cycles d’expérimentation permettant de comprendre ce qui marche ou pas et d’enrichir graduellement l’expérience avant le développement « commercial ».

Fidélisez vos visiteurs. Rejoignez de nouvelles clientèles. Générez plus de recommandations.

Et surtout : retrouvez le plaisir de créer.

Isabelle Lopez
CEO - MySmartJourney

Isabelle Lopez est la fondatrice de MySmartJourney, une plateforme et des émetteurs prêts à l’emploi qui permettent de déployer une expérience interactive dans un lieu physique en quelques minutes seulement.

MySmartjourney est la deuxième entreprise de Isabelle Lopez. Il y a 10 ans, elle créait MA14, une firme de stratégie et de développements technologiques. C’est auprès de clients tels que MMA, Radio-Canada, SouthShore, Savoura, LOJIQ, plusieurs PME industrielles, etc., qu’elle a développé une expertise pointue en stratégie UX, digitalisation des processus, développement de produits, marketing conversationnel et recherche ethnographique.

Romain Nombret
Coordonnateur éducation et animation - Culture Trois-Rivières (Boréalis)

Titulaire d’une maîtrise en histoire et d’une maîtrise en études anciennes de l’Université Laval, Romain travaille depuis plus de huit ans dans le milieu muséal et a une solide expérience en gestion, en coordination et création. Spécialisé en éducation muséal et coordination d’évènements, il cultive aussi une passion pour l’exploration du monde du numérique sous toutes ses formes. Innover, oser et partager sont les trois orientations qui alimentent son quotidien.

12h00-13h30

Tous les participants sont invités dans la salle UMQ (224)
13h30-14h15

Prenez l'avis du bon coté

Nathalie Michel

Les avis clients en ligne sont massivement utilisés par les voyageurs afin de préparer leur séjour. Ils sont devenus incontournables. Les acteurs touristiques ne peuvent les ignorer, notamment car ils s’imposent à eux et impactent concrètement le chiffre d’affaires. Le marché est en révolution; les attentes, besoins et comportements des clients évoluent. Il est urgent de prendre en main sa e-réputation pour maîtriser son image. Les avis en ligne sont une opportunité : vos réponses sont source de réservations. Notre expertise : vous donner les éléments pour aborder sereinement ce marketing conversationnel et faire des avis un levier de vente.

Nathalie Michel
Consultant Sénior ereputation - My Hotel Reputation

Après des études de sciences politiques et de communication, Nathalie Michel a exercé quinze ans dans la communication interne et institutionnelle (presse, banque…). Elle a géré pendant dix ans son propre établissement hôtelier à La Rochelle et elle a vécu la révolution numérique aux premières loges. Son expertise en communication, jumelée à la connaissance concrète de l’hôtellerie, l’a conduite logiquement à intervenir sur la gestion de la e-réputation comme un levier marketing. Ce nouveau canal de communication  apparaît comme la voie nouvelle et rêvée pour tous ceux qui sauront convenablement l’utiliser. Partager cette conviction est aujourd’hui sa nouvelle vocation, qu’elle partage avec toute l’équipe de My Hotel Reputation.

14h15-14h30

Pause
14h30-15h15

Numérique et tourisme au Québec : comment et pourquoi innover?

Mélanie Normand, François-G. Chevrier

Le numérique transforme les façons de faire autant qu’il en ouvre de nouvelles. De l’offre touristique à l’organisation des services, en passant par la logistique et l’administration : l’intégration du numérique touche tous les aspects de l’industrie du tourisme. Quels constats dresser face à l’usage et l’intégration du numérique par l’industrie touristique du Québec? Quels sont les grands défis qui se dressent face à son usage? Quels problèmes devrait-il solutionner en priorité? Et, surtout, de quelle manière devrait se faire son intégration, porteuse d’un changement d’outil, certes, mais aussi de culture organisationnelle. Regard sur une transition nécessaire, et sur diverses hypothèses qui permettront de la réaliser avec succès.

Mélanie Normand
Directrice de projet - CEFRIO

Mélanie Normand a joint les rangs du CEFRIO il y a près de 15 ans. Ayant d’abord œuvré quelques années auprès de la direction générale, elle a rejoint en 2010 l’équipe Innovation et transfert, où elle contribue activement à l’adoption d’usages innovants du numérique par les organisations du Québec. Titulaire d’une maîtrise en gestion de projet, elle dirige des projets d’innovation sociale et organisationnelle, notamment dans les secteurs de l’éducation, de la gestion des connaissances et du développement territorial. Elle participe également au projet de recherche-expérimentation PME 2.0 en accompagnant des entreprises d’économie sociale dans leur passage au numérique. Avant son entrée au CEFRIO, elle a occupé le poste de coordonnatrice chez Vasco Design International, une agence de graphisme, de multimédia et de communications, où elle coordonnait la réalisation et la production de divers projets. Notons enfin qu’elle a dirigé la première expérimentation du CEFRIO à l’international, le projet @CTIF, qui se déroulait au Burkina Faso et au Bénin.

François-G. Chevrier
Conseiller stratégique et affaires publiques - AITQ

À suivre

15h15-15h30

Pause
15h30-16h15

Tous les participants sont invités dans la salle UMQ (224)
16h15-18h15

Cocktail Radio-Canada

9h00-9h45

Lac-Mégantic au service de la transition énergétique au Québec

Fabienne Joly, Julie Morin

Présentation du contexte méganticois, la vision, les enjeux et objectifs de développement. Comment l’expérience de Lac-Mégantic et sa région en font un modèle pour la transition énergétique au Québec? Vers une communauté intelligente et résiliente.

Fabienne Joly
Chargée de développement transition énergétique - Ville de Lac-Mégantic

Fabienne Joly évoluait auparavant au sein de l’Agence de développement économique de l’Isère en France. Pendant 10 ans, ses missions de prospection d’investisseurs l’ont amenée à travers le monde, particulièrement en Asie et en Europe, pour promouvoir l’écosystème grenoblois, reconnu comme l’une des 5 régions les plus innovantes au monde. Elle a également contribué au succès de l’implantation d’entreprises du domaine des énergies renouvelables comme Solarworld (leader allemand de production des panneaux photovoltaïques) ou du groupe CG Sales (conception et production de compteurs électriques intelligents).

C’est dans le cadre de la promotion au Québec des compétences iséroises en construction durable que Fabienne Joly découvre Lac-Mégantic. Lors d’une mission d’affaires en septembre 2013, une délégation d’industriels et professionnels de la construction initie le projet Colibri. Touchée par cette initiative et par les personnes impliquées dans ce projet, Fabienne Joly choisit de rejoindre l’équipe du Bureau de reconstruction. Depuis, elle a pour mandat de déployer la vision de la Ville de Lac-Mégantic en transition énergétique par le pilotage des projets de microréseau et de ville intelligente.

Fabienne Joly souhaite inscrire sa contribution dans une logique de développement durable et humain. « L’action de développement économique n’a de sens que si elle s’inscrit dans le temps et en cohérence avec une vision territoriale globale prenant en compte les enjeux énergétiques, sociaux, culturels, de mobilité… portée par les élus locaux. La responsabilité environnementale et sociale est, quant à elle, l’affaire de tous. Quel plus beau défi que de participer à cette convergence dans un environnement naturel exceptionnel et à taille humaine. »

Julie Morin
Mairesse de Lac-Mégantic

Julie Morin est née à Granby. Elle a fait ses études en communication à l’Université de Sherbrooke avant de devenir planificatrice média chez Cossette Communication-Marketing, où elle y a développé des concepts novateurs durant quatre ans. Elle a ensuite travaillé dans le milieu politique en occupant un poste d’attachée politique et de directrice de bureau pour un député de l’Assemblée nationale du Québec.

En 2010, elle s’établit à Lac-Mégantic avec son conjoint originaire de la région, où ils y fondent leur famille. Mère de trois enfants, elle devient présidente de la Maison de la famille du Granit et réussit, grâce à ses grandes qualités de mobilisatrice, à doter son quartier d’un parc intergénérationnel. Sur le marché du travail, elle occupe un poste d’agente d’accueil et d’intégration des nouveaux arrivants et contribue à l’atteinte des objectifs de la région en matière d’attraction de main-d’œuvre. Elle débute son implication politique en devenant conseillère municipale en 2015. Elle mènera de front les dossiers culturels ainsi que ceux de la Commission de la famille et des aînés. En novembre 2017, à 34 ans, Julie Morin est élue mairesse de Lac-Mégantic. Elle propose une vision novatrice pour cette ville de 6000 habitants. Mobilisatrice, habile communicatrice et dynamique, elle souhaite voir sa ville se relever, innover et devenir un leader en matière de transition énergétique.

9h45-10h15

Pause
10h15-11h00

Villes intelligentes : passer par l’autodiagnostic pour se mettre en action

Michel Angers, Marc Morin, Guillaume Ducharme

Quel est le degré de maturité numérique des municipalités? Comment aider celles-ci dans leur préparation générale aux sinistres? De quelle façon les soutenir dans les discussions visant à établir la zone de rémunération de leurs élus?

Michel Angers
Maire de la Ville de Shawinigan et président du comité Villes intelligentes de l’Union des municipalités du Québec (UMQ)

Né à Shawinigan, monsieur Michel Angers a été élu maire pour un premier mandat le 1er novembre 2009, réélu lors de l’élection du 3 novembre 2013, et réélu une troisième fois lors de l’élection du 5 novembre 2017.

Très engagé pour la relance économique de la ville, il est président et porte-parole du Comité de diversification et de développement économique de Shawinigan, de la Communauté entrepreneuriale de Shawinigan, du Centre d’entrepreneuriat Alphonse‐Desjardins Shawinigan et du Digihub Shawinigan.

Monsieur Angers est membre du conseil d’administration de l’Union des municipalités du Québec depuis le 1er avril 2012 et membre du comité exécutif depuis 2013. De plus, il est président de la Commission de la sécurité publique, président de la Commission des villes intelligentes, membre de la Commission des Assises, membre du Conseil permanent sur les services policiers du Québec, membre du comité de liaison FQM‐SQ‐UMQ et membre du comité sur la rémunération des élus.

Avant de se lancer en politique, monsieur Angers a occupé différentes fonctions. En 1980, il est entré au service de l’usine Shawinigan de la Société d’électrolyse et de chimie Alcan (devenue Rio Tinto Alcan). De 1988 à 2009, il a été actif au sein du syndicat CSN, entre autres comme président de la section locale, président du Conseil central de Shawinigan et président du Conseil central du Coeur du Québec. Finalement, de 1997 à 2009, il s’est impliqué activement dans le développement économique au Conseil régional de développement de la Mauricie, au CLD du Centre‐de‐la‐Mauricie ainsi qu’à titre de président du Conseil régional des partenaires du travail d’Emploi‐Québec Mauricie.

Marc Morin
Chef, Service de l’analyse et des politiques, Direction de la prévention et de la planification, Direction générale de la sécurité civile et de la sécurité incendie, Ministère de la Sécurité publique du Québec

Marc Morin compte plus de 25 ans d’expérience en sécurité civile au sein du ministère de la Sécurité publique, à Montréal et à Québec. Depuis avril 2011, il est chef du Service de l’analyse et des politiques à la Direction générale de la sécurité civile et de la sécurité incendie de ce ministère. Ce service coordonne notamment les travaux relatifs au projet de Règlement sur les procédures d’alerte et de mobilisation et les moyens de secours minimaux pour protéger la sécurité des personnes et des biens en cas de sinistre, et aux outils d’accompagnement qui sont établis. Il a également mené les travaux qui ont conduit à l’adoption par le gouvernement de la Politique québécoise de sécurité civile 2014-2024.

Guillaume Ducharme
Vice-président, Communications et affaires corporatives - CEFRIO

Guillaume Ducharme a joint le CEFRIO en 2012 et occupe le poste de vice-président, communications et affaires corporatives, où il contribue activement à accroître le rayonnement des activités du Centre et la portée de la diffusion des résultats de ses recherches et enquêtes. Il possède une solide expérience en gestion des communications d’entreprise, du marketing et des relations avec les investisseurs, cumulée à travers son parcours à la direction des communications d’organisations des plus réputées, telles que Cossette et H2O Innovation. Guillaume est diplômé en administration de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

11h00-11h15

Pause
11h15-12h00

Territoires urbains résiliants : l’expérimentation du 100e Singe

Amandine Largeaud

Le numérique bouleverse notre rapport au travail, mais également notre rapport aux territoires. En dématérialisant le lien qui a unit depuis des siècles travailleur et lieu de travail (usine, entreprise…), il permet d’inventer de nouvelles formes de travail, de nouveaux rapports aux lieux de travail, qui remettent en question la façon dont on investit nos territoires : qu’est-ce que vivre un territoire? Est-ce y dormir (village-dortoir), y travailler? Peut-on vivre et travailler sur nos territoires ailleurs qu’en ville? L’expérimentation du 100e Singe est menée par un collectif de professionnels depuis 3 ans, en proche périphérie de Toulouse (France). De manière collaborative, impliquant de nombreux partenaires (entreprises, pouvoirs publics, citoyens), est expérimenté le lieu de travail de demain, adapté au périurbain (à la fois tertiaire et agricole). Comment un lieu peut-il agir en faveur d’un lien social dynamique et généreux, de la réintroduction d’une agriculture sobre, durable, régénératrice, au plus proche des citoyens, et des évolutions rapides du monde du travail?

Partage d’expériences sur une approche biomimétique pour des territoires innovants et vivants, en futur(s) incertain(s), au cœur de l’urgence des enjeux de demain.

Amandine Largeaud
Consultante - Le 100e Singe

Amandine Largeaud travaille depuis 15 ans sur des projets collaboratifs d’innovation sociale permettant d’accompagner les mutations profondes de société, autour du numérique et de la production de valeur (travail, agriculture). Cet engagement professionnel l’a amené à conduire des projets pendant 10 ans au Burkina Faso. De retour en France, elle co-construit depuis 3 ans l’expérimentation du 100e Singe, reconnue par le ministère de la Transition Écologique et le Commissariat à l’Égalité des Territoires. Elle est spécialisée en gouvernance partagée, nouvelle économie collaborative et approche biomimétique des territoires.

12h00-12h30

Dîner
12h30-13h15

La réalité virtuelle, autonome et sociale

Jean-Nicolas Vandelac

Les utilisateurs de réalité virtuelle sont de plus en plus nombreux. Ils s’attendent à vivre le même niveau d’interaction sociale auquel les autres technologies les ont habitués. Qu’est-ce que ça représente aujourd’hui?

Jean-Nicolas Vandelac
Président fondateur - MontréalXR

Jean-Nicolas Vandelac fait depuis 20 ans le pont entre les consommateurs de média, les producteurs et les marques à travers des plateformes numériques innovantes.

13h15-13h30

Pause
13h30-14h15

Pratique et usage du numérique chez les aînés

Sabrina Boutin, Justine Legett-Dubé

Actuellement, les aînés québécois adoptent de plus en plus le numérique, entre autres grâce à la mobilité, l’accès haute vitesse ou l’usage quotidien des technologies. De ce fait, l’usage des technologies numériques, des dispositifs connectés et d’autres systèmes collecteurs ou agrégateurs de données s’insère petit à petit dans les approches d’innovation qui concernent les aînés, notamment dans la sphère du maintien à domicile. Ainsi, les technologies au service des aînés – ou gérontechnologies – sont développées de façon à procurer à cette clientèle un meilleur bien-être et confort, autant qu’un sentiment de sécurité pour les personnes qui les entourent. Découvrez un état des lieux des pratiques et usages du numérique chez les aînés, autant que des projets qui leurs sont destinés, lors de cette conférence consacrée aux gérontechnologies et à leur mise en application dans un esprit d’innovation sociale.

Sabrina Boutin
Directrice de projet - Santé - CEFRIO

Sabrina s’est jointe au CEFRIO en novembre 2012. À titre de coordonnatrice de projet santé, elle a travaillé sur le projet Ma première ligne numérique en santé. Sabrina a œuvré au sein du centre universitaire de santé McGill (CUSM) pendant plus de dix ans comme infirmière clinicienne et comme conseillère cadre en formation et développement professionnel infirmier. Elle a aussi agi à titre de consultante externe pour le centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM), coordonnatrice de programmes et de projets en formation continue, chargée de cours universitaire et enseignante en soins infirmiers au niveau collégial. Sabrina s’est méritée le prix Relève Régionale 2011 de l’ordre régional des infirmiers et infirmières (ORIIM/L) pour son engagement au sein de la profession, sa passion pour la formation continue, l’avancement des pratiques et de la recherche, son côté entrepreneurial et pour son implication dans les innovations en rapport au développement professionnel infirmier. Elle a également reçu la bourse d’excellence du Club des entrepreneurs de la Fondation HEC en mars 2012 et elle est boursière du gala Force Avenir 2001. Sabrina a terminé son baccalauréat en sciences infirmières (B. Sc.inf.) à l’université McGill, pour ensuite faire des études de maîtrise en intervention éducative (M.Ed) à l’université de Montréal. Dernièrement, elle a complété une autre maîtrise professionnelle en Gestion – Leadership infirmier au HEC (Hautes Études Commerciales/Université de Montréal).

Justine Legett-Dubé

À venir

14h15-14h30

Pause
14h30-15h15

InfoSAGE: A Mobile-App and Social Network for Elder Care Coordination

Yuri Quintana

A growing proportion of our population is over 75 years of age and living longer, with increasing medical care needs. Longevity creates new information and communication needs for both elders and the children who are helping to coordinate their care. Coordinating the care of elders can be challenging because it is time-consuming, care is complex, and respecting the elder’s preferences and priorities is essential, Little is known about the use of the Internet or smartphones for those of 75 years and older. This presentation will report on the findings of InfoSAGE, an online private social network that has tools for communication and care coordination for elders and their families. The aims of InfoSAGE are: 1) To establish the feasibility of the use of an online platform by elders, families, and their caregivers for information exchange and care coordination; 2) To understand communication patterns between elders and their online care network; 3) To understand the usability challenges involved in the use of online technologies by elders for information and healthcare coordination.

Yuri Quintana
Director of Global Health Informatics in the Division of Clinical Informatics, Beth Israel Deaconess Medical Center, and Assistant Professor of Medicine at the Harvard Medical School

Yuri Quintana, Ph.D., is Director of Global Health Informatics in the Division of Clinical Informatics, Beth Israel Deaconess Medical Center, and Assistant Professor of Medicine at the Harvard Medical School. His research is focused on developing innovative technologies and systems that empower communities of healthcare professionals, patients and families. He has developed several award-winning global online and mobile collaboration networks that have had a transformational impact on healthcare delivery. At Harvard, with funding from AHRQ, Dr. Quintana and colleagues have created InfoSAGE, a family-centered private social network for elders over the age of 75 and their family members involved in their care. His contributions to InfoSAGE are expanding novel way to engage patients and families with informatics-based tools for family-assisted care coordination.

15h15-15h30

Pause
15h30-16h15

Québec, une ville intelligente, durable et en santé

Jean-Pierre Després, Pierre-Luc Lachance, Benoît Lamarche

La Ville de Québec, en collaboration avec l’Université Laval, a déposé, le 5 mars dernier, sa candidature au Défi des villes intelligentes. Par la réalisation du projet Les inégalités sociales de santé : comprendre et intervenir autrement, la collectivité régionale s’engage dans un projet de société priorisant la santé durable et le bien-être de ses citoyens grâce à l’intelligence collective et numérique. Le défi apparaît ambitieux, certes, mais il est réalisable et la Ville de Québec le relèvera grâce au projet structurant proposé, à la puissance et à la polyvalence des technologies de l’information, à un changement de culture au sein de sa population, à la participation active des organisations concernées par la santé durable et le bien-être de la communauté, et par une mobilisation citoyenne forte.

Pierre-Luc Lachance
Conseiller municipal et responsable du dossier de Ville Intelligente à la Ville de Québec

Pierre-Luc Lachance est détenteur d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en gestion des organisations et d’un baccalauréat multidisciplinaire de l’Université Laval. Passionné par tout ce qui contribue à faire rayonner la ville de Québec, monsieur Lachance œuvre depuis près de 15 ans dans le domaine événementiel. Entre 2014 et 2017, il a été directeur général et créateur de contextes pour Québec numérique. Il a de multiples réalisations à son actif, notamment comme chargé de projets pour 3E Événements, membre du conseil d’administration de l’Université Laval et directeur général du Festival celtique de Québec. Élu conseiller municipal en novembre 2017, il est adjoint au maire pour le volet Entrepreneuriat.

Jean-Pierre Després
Directeur de la science et de l’innovation - Alliance santé Québec

Jean-Pierre Després a obtenu un doctorat en physiologie de l’exercice à l’Université Laval. De 1999 à 2018, il a été directeur de la recherche en cardiologie au Centre de recherche de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec-Université Laval (IUCPQ-UL). Depuis 2005, il est également directeur scientifique de la Chaire internationale sur le risque cardiométabolique située à l’Université Laval. Ses intérêts de recherche portent sur l’obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires et sur leur prévention par l’activité physique et une saine alimentation. Il a publié plus de 723 articles scientifiques et 59 chapitres de livres; il est parmi les 8 chercheurs au Québec dont les travaux sont les plus cités à l’échelle mondiale. En octobre 2014, l’Université Laval l’a nommé directeur de la science et de l’innovation de l’Alliance santé Québec, dont l’objectif est de fédérer la région de Québec autour de tous les aspects pertinents à la santé. En 2018, il a été nommé directeur du Centre de recherche sur les soins et les services de première ligne du CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Benoît Lamarche

Benoît Lamarche est professeur à l’École de nutrition de l’Université Laval. Il est également chercheur à l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF) et titulaire de la Chaire de nutrition de l’Université Laval. Il a publié plus de 330 articles scientifiques dans des domaines liés à la nutrition et la santé. Il a rédigé deux livres avec le chef réputé Jean Soulard, dont un tout récent intitulé L’ADN de l’alimentation québécoise, qui démystifie et présente le concept d’alimentation santé dans un contexte québécois. Benoît Lamarche a participé à deux occasions aux Jeux olympiques d’hiver en patinage de vitesse longue piste dans les années 1980.

16h15-18h15

Cocktail Radio-Canada

Inscrivez-vous à notre infolettre